Lexique psychiatrie

Voici le vocabulaire professionnel en ce qui concerne la psychiatrie. Vous trouverez les termes importants associés à une définition simple.


A

  • Aboulie : Diminution/disparition de la volonté, incapacité à prendre des décisions, à choisir.
  • Anhédonie : Incapacité pour le sujet de ressentir des émotions positives, du plaisir.
  • Acrophobie : Peur de ce qui en hauteur, de ce qui est élevé.
  • Addiction : Dépendance physique ou psychique à une drogue.
  • Affect : Se définit comme un ensemble de comportements observables qui expriment un état émotionnel.
  • Agitation : augmentation de l’activité motrice, de façon non ordonnée, associée à de l’agressivité, de la colère, de la turbulence…
  • Agnosie : Incapacité à reconnaître les objets d’après leurs qualités bien que les fonctions sensorielles soient intactes.
  • Agoraphobie : Peur de la foule et des espaces ouverts.
  • Agressivité : Elle peut être positive (qui a pour but d’obtenir des résultats positifs, une affirmation de soi, une agressivité constructive), ou négative (destructive, hostile, allant dans le sens de la désagrégation, désintégration, avec une attaque des autres mais aussi de soi-même).
  • Algomanie : Recherche pathologique de la douleur.
  • Amnésie : Perte de la mémoire qui peut être partielle ou totale, permanente ou transitoire.
  • Angoisse : Ensemble de sentiments et de phénomènes affectifs caractérisés par une sensation interne d’oppression et de resserrement et par la crainte réelle ou imaginaire d’un malheur grave ou d’une grande souffrance devant lesquels on se trouve démuni et impuissant.
  • Anorexie : Perte d’appétit
  • Anorexie mentale : Trouble névrotique, qui entraîne une privation alimentaire stricte et volontaire, un refus de la nourriture, pourtant conduire à un amaigrissement mettant en jeu le pronostic vital de la personne.
  • Anxiété : Etat émotionnel de tension nerveuse, de peur, mal différencié et souvent chronique.
  • Apathie : Etat d’indifférence aux émotions, insensibilité, absence de désir, manque d’intérêt
  • Aphasie : Perte partielle ou totale de la capacité à parler, ou de comprendre le langage écrit ou parlé.
  • Apragmatisme : Incapacité à entreprendre des actions, à réaliser des projets.
  • Apraxie : Incapacité à effectuer un mouvement ou une série de mouvements volontaires, alors que les fonctions musculaires sont préservées.
  • Astasie : Difficulté ou impossibilité de garder la station debout sans pour autant qu’il y ai une atteinte musculaire.
  • Ataxie : Mauvaise coordination, ou manque de coordination fine des mouvements volontaires.
  • Athymhormie : Perte de l’élan vital et de l’affectivité
  • Autolyse : Comportement autodestructeur conduisant à la mort.

B

  • Barrages : Interruption du discours (souvent accompagnée de l’interruption de l’action en cours) et reprise tout aussi inexplicable. Ceci concerne essentiellement les psychoses.
  • Bipolarité : C’est la survenue dans le temps d’une répétition de syndromes dépressifs et ou maniaques.
  • Borderline (ou état limite): Qui se situe dans un état limite entre le normal et le pathologique, entre la névrose et la psychose. Cette organisation pathologique est caractérisée par une instabilité et des passages à l’acte (auto-agressifs). La relation par rapport aux autres est instable.
  • Bouffée délirante aigüe : survenue brutale, sans antécédent psychiatrique, d’un délire dont les thèmes et mécanismes sont riches et variés. Le syndrome délirant, la perturbation de l’humeur et l’altération de la conscience (confusion) sont les trois types de troubles permettant le diagnostic de BDA.
  • Boulimie : Rapport pathologique à la nourriture. Ingestion excessive d’aliments, de façon répétitive et durable, et à n’importe quel moment.
  • Bradyphémie : Lenteur du rythme verbal.
  • Bradypsychie : Ralentissement du cours de la pensée, avec appauvrissement de la pensée centrée plus particulièrement sur une idée.

C

  • Cachexie : Maigreur extrême avec un affaiblissement grave de l’état général, mettant en jeu le pronostic  vital à court terme (sous alimentation, anorexie,…)
  • Cacophagie : Action pathologique de manger des choses incomestibles.
  • Catatonie : Syndrome psychiatrique s’exprimant à la fois au niveau psychique et moteur. Sans cause organique, absence totale de réaction aux stimulations extérieures, immobilité totale, mutisme,…
  • Clinomanie : Manie de rester couché.
  • Clinophilie : Comportement pathologique d’une personne restant couchée en permanence ou pour une durée anormalement longue.
  • Compulsion : Force intérieure par laquelle le sujet est amené à accomplir certains actes et à laquelle il ne peut résister sans angoisse.
  • Confusion : Syndrome psychique caractérisé par une dissolution plus ou moins complète de la conscience.
  • Coprolalie : Emission importante de mots grossiers.
  • Coq à l’âne : Passer d’une expression à une autre sans qu’il y ai de lien entre elles. (Surtout dans la Schizophrénie).
  • Cyclothymie : Trouble de l’humeur au cours duquel des périodes d’exaltation /euphorie et des périodes de désespoir /dépression se succèdent.

D

  • Décompensation : Désigne une crise d’origine psychiatrique, lorsqu’un individu n’arrive plus à se contrôler, et entre dans une crise potentiellement violente.
  • Délire : Perturbation globale, réversible ou non, aiguë ou chronique, du fonctionnement de la pensée. Ensemble d’idées et de croyances, sans rapport à la réalité et se caractérisant par des thèmes, des mécanismes, ordonnées ou non.
  • Dépersonnalisation : Symptôme dissociatif. Sentiment d’étrangeté, de perte du sens de soi-même, avec une perte de contact avec le réel. Le patient ne possède aucun contrôle sur la situation (psychose).
  • Dépression : Etat psychique pathologique associant une modification de l’humeur et un ralentissement de l’activité intellectuelle et motrice.
  • Déréalisation : Perte du rapport avec le réel. (psychose)
  • Dissociation : Se traduit par la perte de cohésion des associations d’idées, par l’incohérence de la pensée, le caractère insolite et bizarre de l’action et par l’ambivalence de l’affectivité.
  • DSM : Initiales du manuel de référence classifiant les troubles mentaux, Diagnostic and Statistical Manuel of Mental Disorders.
  • Dyskinésie : Mouvement anormal, perturbation de la coordination des mouvements, …
  • Dyslogie : Trouble du langage et du raisonnement dû à une altération des facultés intellectuelles.
  • Dysphorie : Etat de malaise douloureux (opposé à l’euphorie)
  • Dysthymie : Perturbation de l’humeur.

E

  • Echolalie : Répétition du ou des derniers mots entendus par le sujet.
  • Erotomanie : Illusion délirante d’être aimé.

F

  • Fantasme : Manifestation consciente ou inconsciente, d’un désir ou encore une fixation mentale pouvant conduire, dans certains cas, à des actes excessifs.
  • Frustration : Etat de tension émotionnelle privant l’individu de satisfaction. Réponse émotionnelle à l’opposition.

H

  • Hallucination : Perception sensorielle sans présence d’un stimulus détectable. Elle peut être visuelle, auditive, tactile…
  • Hypermimie : Mimiques émotives exagérées, visage très expressif, très mobile.
  • Hypochondrie : Etat dans lequel le sujet est en permanence inquiet pour sa santé, se croyant atteint d’une maladie…(Névrose)

I

  • Idées fixes : Non, ce n’est pas seulement le chien d’Astérix. Idées qui envahissent le champ intellectuel du sujet qui en a conscience et ne cherche pas à s’en débarrasser. Idée qui s’impose avec persistance.
  • Illusion : Déformation, prise pour exacte d’un objet réel.
  • Impulsions verbales : Emission de mots souvent grossiers.
  • Impulsivité : Difficultés qu’éprouve une personne à se contrôler. Force soudaine, irraisonnée qui pousse à agir.
  • Incurie : Manque important d’hygiène et de soins. Négligence, défaut de soins.
  • Inhibition : affaiblissement, ralentissement, blocage de la fonction physique ou psychique.
  • Instabilité : Incapacité de certains sujets à se fixer dans les mêmes idées, les mêmes sentiments.
  • Instabilité motrice : Qui ne tient pas en place
  • Interprétation : Ensemble des processus correspondant à la compréhension du langage, l’accent étant mis alors sur le fait que chaque individu élabore sa propre version de ce qu’il entend ou lit.

J

  • Jargonophasie : Emploi de mots et de phrases rendant incompréhensible le discours (surtout démences).

L

  • Logorrhée : Débit de paroles très élevé, intarissable.

M

  • Manie : Surexcitation générale et permanente des facultés intellectuelles et mentales. C’est une exaltation de l’humeur.
  • Maniérisme : Langage recherché, compliqué mais artificiel
  • Mégalomanie : Surestime de soi et de ses capacités, avec idée de puissance, de grandeur et de maîtrise des événements.
  • Mélancolie : Psychose caractérisée par l’existence d’une émotion pénible, dépressive, qui domine le sujet.
  • Mutisme : Refus de parler sans cause physique. Il peut être total ou partiel.

N

  • Néologisme : Invention involontaire de nouveaux mots.
  • Névrose : affection psychogène où les symptômes sont l’expression symbolique d’un conflit psychique trouvant ses racines dans l’histoire infantile du sujet et constituant des compromis entre le désir et la défense. (J. Laplanche & J.-B Pontalis)
  • Névrose traumatique : elle est aussi appelée état de stress post-traumatique, et correspond à une réaction pathologique à la suite d’un événement traumatisant pour la personne.

O

  • Obnubilation : Obscurcissement de l’état de conscience, baisse de la vigilance, et ralentissement de la pensée.
  • Obsession : Préoccupation permanente à caractère pénible, désagréable, qui s’impose à tout moment à l’esprit, sans qu’il ne puisse la contrôler.
  • Onirisme : Rêve éveillé, le patient semble le vivre.

P

  • Palilalie : Répétition quasi constante de mots et syllabes.
  • Paranoïa : Délire interprétatif construit sur une perception faussée du réel.
  • Paraphilie : Comportement sexuel caractérisé comme déviant
  • Paraphrénie : Pathologie psychotique chronique caractérisée par des thèmes fantastiques et imaginatifs.
  • Passage à l’acte : Acte impulsif, soudain, et souvent violent envers soi-même, les personnes, les objets,…
  • Perversion : Obtention d’un orgasme autrement que par un « coït normal ». La zoophilie, le fétichisme, le masochisme, la pédophilie… sont des exemples de perversions. La pathologie perverses est dominée par l’amoralité, l’inaffectivité, l’asociabilité et l’impulsivité.
  • Phobie : Peur, crainte très angoissante face à une situation ou un objet. La phobie disparait lorsque l’objet en question n’est plus présent.
  • Planomanie : Envie de quitter son foyer de vie pour vivre sans contrainte.
  • Psychopathie : Personnalité pathologique se manifestant essentiellement par des comportements antisociaux.
  • Psychorigidité : Absence de capacité à s’adapter aux situations nouvelles.
  • Psychose : Pathologie mentale qui se distinguent par une distorsion de la réalité et par une méconnaissance de ses troubles par le patient. Sa personnalité est rigide, fragile et sa capacité d’adaptation aux contraintes de la vie est altérée (voir très altérée).

Q

  • Quérulence : Délire de revendication qui conduit à multiplier les actions judiciaires pour redresser un dommage réel ou fictif. Il y a une amplification démesurée de son préjudice et poursuit indéfiniment celui à qui il en impute la responsabilité.

R

  • Rituels : Actions répétées à des moments précis (compulsion), que la personne ne peut s’empêcher de faire sans angoisser. Elle a une valeur magique, conjuratoire et qui est bien construite et répétitive.

S

  • Schizophrénie : Pathologie psychiatrique chronique qui a pour conséquences des troubles cognitifs, un dysfonctionnement social et comportemental important et une altération de la perception de la réalité (Psychose).
  • Sidération : Etat de mort apparente, immobilisme
  • Stéréotypie verbale : Répétition de mot de façon mécanique sans signification dans la phrase ou le contexte.

T

  • Tachyphémie : Accélération du rythme verbal.
  • Tachypsychie : Précipitation des idées, l’esprit va plus vite que les paroles, fuite des idées.

SOURCES

– BERGERET J. , La violence fondamentale, Durod, Paris, 1984

– Dictionnaire Larousse.

– COURS IFSI MONTLUCON 2010. GM

– www.denistouret.fr/droitsoc/pulsions_fondamentales.htlm

– www.inserm.fr , Anorexie Mentale

– www.universalis.ff

– Le tout en un révisions IFSI, Coordonné par Laurent SABBAH, éditions ELSEVIER-MASSON, 2009