Les Diurétiques

Ce sont des substances qui entraînent une augmentation de la sécrétion urinaire et qui sont utilisées pour traiter différentes pathologies comme l’hypertension (artérielle ou portale), l’insuffisance cardiaque, les œdèmes ou l’hyperkaliémie par exemple. Ils agissent en inhibant la réabsorption du sodium à différents niveaux du néphron (unité fonctionnelle du rein qui filtre le sang et le débarrasse des ses toxines et déchets)

Ils sont classés en 4 catégories. Le choix de la classe dépend de la pathologie traitée.

1- DIURETIQUES DE L’ANSE

  • Inhibent la réabsorption du Sodium (Na)  au niveau de l‘anse de Henlé
  • Action hypokaliémiante
  • Actifs chez les insuffisants rénaux
  • Effet d’apparition rapide (quelques minutes à 30 min) et de durée brève (3 à 7h)
  • Per os ou IV
  • DCI  bumétanide (Burinex®), furosémide (Lasilix®), pirétanide (Eurélix®),…
  • Indications : insuffisance cardiaque, œdème et œdème aigu du poumon, hypertension artérielle, hypercalcémie

2- DIURETIQUES THIAZIDIQUES

  • Inhibent la réabsorption du Na au niveau du segment de dilution
  • Action hypokaliémiante
  • Non actifs chez les insuffisants rénaux
  • Durée d’action longue (12 à 24h)
  • Per os uniquement
  • DCI : hydrochlorothiazide (Esidrex®), indapamide (Fludex®), ciclétanine (Tenstaten®), xipamide (Lumitens®), …
  • Indications : hypertension artérielle, insuffisance cardiaque, hypercalciurie, diabète insipide néphrogénique

3- DIURETIQUES DISTAUX

  • Inhibent l’absorption des ions sodium au niveau du tube collecteur du néphron
  • Épargneurs potassiques
  • Non actifs chez les insuffisants rénaux
  • Action maximale après 72h (per os) et 2h (IV)
  • Per os ou IV
  • Diurétiques distaux anti-aldostérones
    • DCI  spironolactone (Aldactone®, Spiroctan®), canrénoate de potassium (Soludactone®), éplérénone (Inspra®), spironolactone + altizide (Aldactazine®), spironolactone+furosémide (Aldalix®)
  • Diurétiques distaux non anti-aldostérones
    • DCI  amiloride+hydrochlorothiazide (Modurédic®), amiloride+furosémide (Logirène®), triamtérène+méthyclothiazide (Isobar®), traimtérène+hydrochlorothiazide (Prestol®)
  • Indications : hypertension artérielle, insuffisance cardiaque

4- DIURETIQUES OSMOTIQUES

  • Effet diurétique par augmentation de la pression osmotique plasmatique au niveau du tube proximal
  • Contre indiqués chez les insuffisants rénaux
  • Action maximale en quelques heures
  • IV
  • DCI  mannitol (Mannitol®)
  • Indications : diminution de la pression intracrânienne, diminution de la pression intraoculaire

5- EFFETS INDESIRABLES

  • Déshydratation
  • Hypokaliémie (diurétiques de l’anse et thiazidiques)
  • Hyponatrémie
  • Hyperuricémie (diurétiques de l’anse et thiazidiques peuvent provoquer des crises de gouttes)
  • Hyperglycémie et perturbation du bilan lipidique (Thiazidiques)
  • Gynécomastie, impuissance, aménorrhée (spironolactone)
  • Ototoxicité (diurétiques de l’anse)
  • Réaction allergique

6- ROLE IDE & SURVEILLANCE

  • Sur prescription médicale : ionogramme sanguin, glycémie, urée, créatinine
  • Surveillance de la pression artérielle et recherche d’hypotension orthostatique
  • Surveillance du poids
  • Surveillance de la diurèse
  • Surveillance des œdèmes
  • Mise en place d’un régime alimentaire hyposodé voir sans sel (sur prescription)
  • Surveillance des effets indésirables  

 

Sources :

http://www.besancon-cardio.org/cours/63-diuretic.php

http://www.pifo.uvsq.fr/hebergement/cec_mv/176.pdf

cours personnels

Télécharger la fiche