TFE_ »ACTION-REACTION !  » – L’IDE face à ses émotions en situation d’urgence

de | 1 septembre 2018

TFE : « ACTION-RÉACTION ! » L’infirmière face à ses émotions en situation d’urgence

Cathy vous propose de consulter son travail de recherche sur les émotions de l’infirmière en situation d’urgence, orientée vers l’influence de l’équipe sur le vécu émotionnel de l’IDE.

J’ai toujours pensé qu’étant préparée, et formée tout au long de sa carrière à la gestion de situations d’urgence, l’infirmière devait parfaitement maîtriser ses émotions. En effet, l’objectif est clairement défini : être rapide et efficace pour stabiliser le patient, souvent au détriment de la réflexion ou des émotions qui sont perçues comme un frein à l’efficience.

Partie d’une situation de départ survenue au cours d’un stage en unité de Réanimation, où j’ai participé à un massage cardiaque, je me suis questionnée sur la place des émotions et leur influence sur la pratique de l’infirmière en situation d’urgence.

Des entretiens comparatifs auprès d’infirmières exerçant au sein de divers services à plus ou moins forte prévalence de situations mettant en jeu le pronostic vital des patients, ont permis de démontrer que certains facteurs influencent la gestion émotionnelle et l’adoption des mécanismes adaptatifs chez l’infirmière en situation d’urgence, notamment l’équipe soignante.

Mes recherches autour de concepts en psychologie sociale m’ont permis de déduire que le fonctionnement hiérarchisé et coordonné de l’équipe soignante apparait comme un élément indispensable au bon déroulement de la situation d’urgence. Le leader occupe donc une place primordiale car il demeure le garant d’un climat émotionnel positif. Pourtant, il peut transmettre une émotion négative contaminant l’infirmière, et altérant sa capacité d’agir.

 

 

Mots clés : Situation d’urgence, émotions, dynamique d’équipe, réanimation, infirmière

LIRE LE TFE

ATTENTION, LE PAGIAT EST PASSIBLE DE POURSUITES JUDICIAIRES