L’oncologie est la spécialité qui étudie le diagnostic et le traitement des cancers. Le cancer n’est pas qu’une simple pathologie, c est un bouleversement au niveau social, psychologique, physique, financier… L’approche du cancer doit être réalisée en collaboration et avec des professionnels de santé qui ont notion de la complexité des pathologies cancéreuses. L’oncologie est aussi appelée cancérologie.


Population essentiellement rencontrée

Vous pouvez rencontrer tous les âges (tout en sachant que les enfants seront pris en charge dans un service d’oncologie pédiatrique +/- de pédiatrie).


Équipe professionnelle essentiellement rencontrée

  • Oncologue
  • Chirurgiens
  • Internes
  • Externes
  • Infirmier(e) Diplômé(e) d’Etat
  • Aide-Soignant(e)
  • Diététicien(ne)
  • Psychologue
  • Cadre de Santé
  • Assistants sociaux
  • Secrétaire médical(e)
  • Socio-esthéticien(ne)

Cette liste est non exhaustive. Vous pouvez rencontrer, selon les services et habitudes de service, d’autres professionnels de santé, des agents des services techniques…


Soins essentiellement rencontrés

  • Accueil des patients et de la famille
  • Réalisation des entrées et sorties des patients
  • Soins pré et post-opératoires
  • Électrocardiogramme
  • Ponctions veineuses et artérielles
  • Manipulation des moniteurs, PSE, PCA
  • Soins d’hygiène et de confort
  • Pansements simples et complexes
  • Administration des traitements
  • Pose et surveillance de cathéters veineux périphériques
  • Manipulations de cathéters centraux et chambres implantables
  • Pose et surveillance de sonde nasogastrique et urinaires
  • Pose et surveillance de chimiothérapies
  • Accompagnements de fin de vie
  • Soins mortuaires

Cette liste est non exhaustive et regroupe les principaux soins rencontrés.


Traitements essentiellement rencontrés

  • Chimiothérapies
  • Anticoagulants
  • Antibiotiques
  • Antalgiques

Cette liste est non exhaustive et regroupe les principaux traitements rencontrés


Pathologies essentiellement rencontrées

  • Tumeurs cérébrales
  • Tumeurs ORL
  • Tumeurs endocrines (seins…)
  • Tumeurs pulmonaires
  • Tumeurs gynécologiques
  • Tumeurs de la prostate
  • Tumeurs de l’appareil digestif

Cette liste est non exhaustive et regroupe les principales pathologies rencontrées.


Prérequis

  • Connaissances anatomiques et physiologiques des différents organes, et des différentes tumeurs citées ci dessus
  • Connaitre les règles de calculs de dose et de débit
  • Avoir des notions sur les différents traitements cancérologiques (Chimiothérapie, radiothérapie, …)
  • Connaitre, à minima, le vocabulaire de référence de cancérologie (définition, normes biologiques,…)
  • Connaissances sur l’aplasie, l’extravasation, la détresse respiratoire,…
  • Savoir respecter les règles d’hygiène et d’asepsie

Dans tous les cas, l’ensemble de ces notions seront présentes tout au long de votre stage. Ces quelques conseils vous permettront seulement d’être un peu plus à l’aise lors du début de votre stage. N’hésitez pas à interpeller les professionnels de santé s’il y a des choses que vous ne comprenez pas ; mais essayez également de rechercher par vos propres moyens à l’aide des différents outils (ou ressources) à votre disposition dans le service. Nous vous souhaitons un très bon stage.

Les soins palliatifs (SP) accueillent des patients atteints d’une maladie évolutive grave ou terminale. Ils relèvent d’une prise en charge pluridisciplinaire visant une approche globale du patient : biologique, psychologique, sociale et spirituel (concept de « total pain » de Cicely Saunders). Certains services ou structures possèdent des lits identifiés « soins palliatifs ».


Population essentiellement rencontrée

Les SP s’adressent aux patients de tous les âges (les enfants ou jeunes adolescents de moins de 18 ans relèvent de soins palliatifs en pédiatrie). Le patient peut décider de se faire hospitaliser en SP. La décision finale sera prise par le médecin au regard de la maladie, la situation sociale, familiale et les éléments psychologiques …


Équipe professionnelle essentiellement rencontrée

  • Médecin
  • Interne
  • Infirmier(e) Diplômé(e) d’État
  • Aide-Soignant(e)
  • Cadre de santé
  • ASHQ
  • Psychologue
  • Assistant(e) social(e)
  • Kinésithérapeute
  • Ergothérapeute
  • Sophrologue
  • Représentant du culte religieux

Cette liste est non exhaustive. Vous pouvez rencontrer, selon les services et habitudes de service, d’autres professionnels de santé, des agents des services techniques…


Soins essentiellement rencontrés

  • Pose et retrait d’aiguille de Hubert
  • Évaluation de la douleur
  • Pose et surveillance de voie veineuse périphérique
  • Surveillance et pose de perfusion sous-cutanée
  • Pansement de Picc Line
  • Soins de gastrostomie
  • VNI
  • Oxygénothérapie
  • Pose et surveillance de sonde gastrique
  • Pose et surveillance de sonde urinaire à demeure
  • Pansements simples et complexes
  • Prélèvement veineux
  • Soins de bouche
  • Relation d’aide et d’accompagnement
  • Ponction d’ascite

Cette liste est non exhaustive et regroupe les principaux soins rencontrés.


Traitements essentiellement rencontrés

  • Antalgiques
  • Anxiolytiques
  • Antibiotiques
  • Sédatifs
  • Diurétiques

Cette liste est non exhaustive et regroupe les principaux traitements rencontrés


Pathologies essentiellement rencontrées

  • Cancers métastasés ou non
  • Sclérose Latérale Amyotrophique (maladie de Charcot)
  • Insuffisance respiratoire
  • SEP évoluée
  • Insuffisance cardiaque
  • Insuffisance rénale

Cette liste est non exhaustive et regroupe les principales pathologies rencontrées.


Prérequis

  • Cadre législatif (Loi Léonetti, personne de confiance, directives anticipées…)
  • Savoir ce qu’est une RCP (réunion de concertation pluridisciplinaire), réalisée une fois par semaine avec toute l’équipe présente ou lors de décision de sédation
  • Prise en charge de la douleur & connaissance des différents paliers des antalgiques
  • Des connaissances sur les processus tumoraux et soins palliatifs sont un plus (abordés en 3ème année)

Dans tous les cas, l’ensemble de ces notions seront présentes tout au long de votre stage. Ces quelques conseils vous permettront seulement d’être un peu plus à l’aise lors du début de votre stage. N’hésitez pas à interpeller les professionnels de santé s’il y a des choses que vous ne comprenez pas ; mais essayez également de rechercher par vos propres moyens à l’aide des différents outils (ou ressources) à votre disposition dans le service. Nous vous souhaitons un très bon stage.

Constance vous propose de consulter son écrit sur un sujet peu traité : les EMI (expériences de mort imminente).


Dans une société où la mort est encore tabou, il est parfois difficile de prendre en charge nos mourants de manière adaptée. La religion est de moins en moins présente, la notion de paradis également. Pour beaucoup, la mort n’offre donc comme perspective que le néant de l’au-delà.

Les infirmières et les professionnels de santé sont ainsi régulièrement les témoins de questionnements existentiels de patients angoissés, sentant la mort approcher. La mort, présente dans tous les services quel qu’ils soient, est tantôt affrontée, tantôt cachée, tantôt crainte, tantôt fuit.

Les infirmières sont-elles suffisamment armées pour affronter l’inévitable question de la mort ? Face à ces difficultés soignantes vis-à-vis de la mort, la connaissance des Expériences de Mort Imminente pourrait bien être utilisée comme outils thérapeutique pour aider les soignants ainsi que les étudiants à affronter les craintes que la mort inspire.

« Conscience », « inconscience », « mort » et « au-delà »… l’étude des EMI nous apporte du réconfort et de l’espoir, l’espoir d’une vie après la vie.

Mots clés : Expérience de Mort Imminente, Soins palliatifs, Angoisse de la mort, au-delà

ATTENTION, LE PLAGIAT EST PASSIBLE DE POURSUITES JUDICIAIRES 

Floriane vous propose de consulter son mémoire sur un thème très paradoxal : vivre la mort, quand expériences et représentations influencent nos prises en charge.


Maurice ABIVEN, médecin humaniste français et créateur de la première unité de soins palliatifs en France, explique que « Le contact permanent avec des crises qui se succèdent et se côtoient dans un même lieu n’est pas sans incidence pour le soignant.». Il questionne également le lecteur : « Peut-on travailler sans souffrir dans un lieu où l’on ne cesse de mourir ? sans vivre ses propres crises ? sans finalement se transformer ? […] Comment chacun concilie-t-il son idéal avec ses limites et celles de l’institution ? Quel rôle jouent les motivations, les idéologies dans la façon de gérer cette souffrance ?». Le « contact » répété ou non à la mort constitue une expérience et l’idéal n’est autre qu’une représentation. Le terme « se transformer » exprime clairement un changement, une influence chez le soignant qui se répercutera tôt ou tard dans sa prise en charge du patient.

Mots clés : soins palliatifs, morts, décès, accompagnement, infirmier, oncologie, …

ATTENTION, LE PLAGIAT EST PASSIBLE DE POURSUITES JUDICIAIRES