L’oncologie est la spécialité qui étudie le diagnostic et le traitement des cancers. Le cancer n’est pas qu’une simple pathologie, c est un bouleversement au niveau social, psychologique, physique, financier… L’approche du cancer doit être réalisée en collaboration et avec des professionnels de santé qui ont notion de la complexité des pathologies cancéreuses. L’oncologie est aussi appelée cancérologie.


Population essentiellement rencontrée

Vous pouvez rencontrer tous les âges (tout en sachant que les enfants seront pris en charge dans un service d’oncologie pédiatrique +/- de pédiatrie).


Équipe professionnelle essentiellement rencontrée

  • Oncologue
  • Chirurgiens
  • Internes
  • Externes
  • Infirmier(e) Diplômé(e) d’Etat
  • Aide-Soignant(e)
  • Diététicien(ne)
  • Psychologue
  • Cadre de Santé
  • Assistants sociaux
  • Secrétaire médical(e)
  • Socio-esthéticien(ne)

Cette liste est non exhaustive. Vous pouvez rencontrer, selon les services et habitudes de service, d’autres professionnels de santé, des agents des services techniques…


Soins essentiellement rencontrés

  • Accueil des patients et de la famille
  • Réalisation des entrées et sorties des patients
  • Soins pré et post-opératoires
  • Électrocardiogramme
  • Ponctions veineuses et artérielles
  • Manipulation des moniteurs, PSE, PCA
  • Soins d’hygiène et de confort
  • Pansements simples et complexes
  • Administration des traitements
  • Pose et surveillance de cathéters veineux périphériques
  • Manipulations de cathéters centraux et chambres implantables
  • Pose et surveillance de sonde nasogastrique et urinaires
  • Pose et surveillance de chimiothérapies
  • Accompagnements de fin de vie
  • Soins mortuaires

Cette liste est non exhaustive et regroupe les principaux soins rencontrés.


Traitements essentiellement rencontrés

  • Chimiothérapies
  • Anticoagulants
  • Antibiotiques
  • Antalgiques

Cette liste est non exhaustive et regroupe les principaux traitements rencontrés


Pathologies essentiellement rencontrées

  • Tumeurs cérébrales
  • Tumeurs ORL
  • Tumeurs endocrines (seins…)
  • Tumeurs pulmonaires
  • Tumeurs gynécologiques
  • Tumeurs de la prostate
  • Tumeurs de l’appareil digestif

Cette liste est non exhaustive et regroupe les principales pathologies rencontrées.


Prérequis

  • Connaissances anatomiques et physiologiques des différents organes, et des différentes tumeurs citées ci dessus
  • Connaitre les règles de calculs de dose et de débit
  • Avoir des notions sur les différents traitements cancérologiques (Chimiothérapie, radiothérapie, …)
  • Connaitre, à minima, le vocabulaire de référence de cancérologie (définition, normes biologiques,…)
  • Connaissances sur l’aplasie, l’extravasation, la détresse respiratoire,…
  • Savoir respecter les règles d’hygiène et d’asepsie

Dans tous les cas, l’ensemble de ces notions seront présentes tout au long de votre stage. Ces quelques conseils vous permettront seulement d’être un peu plus à l’aise lors du début de votre stage. N’hésitez pas à interpeller les professionnels de santé s’il y a des choses que vous ne comprenez pas ; mais essayez également de rechercher par vos propres moyens à l’aide des différents outils (ou ressources) à votre disposition dans le service. Nous vous souhaitons un très bon stage.

Les soins palliatifs (SP) accueillent des patients atteints d’une maladie évolutive grave ou terminale. Ils relèvent d’une prise en charge pluridisciplinaire visant une approche globale du patient : biologique, psychologique, sociale et spirituel (concept de « total pain » de Cicely Saunders). Certains services ou structures possèdent des lits identifiés « soins palliatifs ».


Population essentiellement rencontrée

Les SP s’adressent aux patients de tous les âges (les enfants ou jeunes adolescents de moins de 18 ans relèvent de soins palliatifs en pédiatrie). Le patient peut décider de se faire hospitaliser en SP. La décision finale sera prise par le médecin au regard de la maladie, la situation sociale, familiale et les éléments psychologiques …


Équipe professionnelle essentiellement rencontrée

  • Médecin
  • Interne
  • Infirmier(e) Diplômé(e) d’État
  • Aide-Soignant(e)
  • Cadre de santé
  • ASHQ
  • Psychologue
  • Assistant(e) social(e)
  • Kinésithérapeute
  • Ergothérapeute
  • Sophrologue
  • Représentant du culte religieux

Cette liste est non exhaustive. Vous pouvez rencontrer, selon les services et habitudes de service, d’autres professionnels de santé, des agents des services techniques…


Soins essentiellement rencontrés

  • Pose et retrait d’aiguille de Hubert
  • Évaluation de la douleur
  • Pose et surveillance de voie veineuse périphérique
  • Surveillance et pose de perfusion sous-cutanée
  • Pansement de Picc Line
  • Soins de gastrostomie
  • VNI
  • Oxygénothérapie
  • Pose et surveillance de sonde gastrique
  • Pose et surveillance de sonde urinaire à demeure
  • Pansements simples et complexes
  • Prélèvement veineux
  • Soins de bouche
  • Relation d’aide et d’accompagnement
  • Ponction d’ascite

Cette liste est non exhaustive et regroupe les principaux soins rencontrés.


Traitements essentiellement rencontrés

  • Antalgiques
  • Anxiolytiques
  • Antibiotiques
  • Sédatifs
  • Diurétiques

Cette liste est non exhaustive et regroupe les principaux traitements rencontrés


Pathologies essentiellement rencontrées

  • Cancers métastasés ou non
  • Sclérose Latérale Amyotrophique (maladie de Charcot)
  • Insuffisance respiratoire
  • SEP évoluée
  • Insuffisance cardiaque
  • Insuffisance rénale

Cette liste est non exhaustive et regroupe les principales pathologies rencontrées.


Prérequis

  • Cadre législatif (Loi Léonetti, personne de confiance, directives anticipées…)
  • Savoir ce qu’est une RCP (réunion de concertation pluridisciplinaire), réalisée une fois par semaine avec toute l’équipe présente ou lors de décision de sédation
  • Prise en charge de la douleur & connaissance des différents paliers des antalgiques
  • Des connaissances sur les processus tumoraux et soins palliatifs sont un plus (abordés en 3ème année)

Dans tous les cas, l’ensemble de ces notions seront présentes tout au long de votre stage. Ces quelques conseils vous permettront seulement d’être un peu plus à l’aise lors du début de votre stage. N’hésitez pas à interpeller les professionnels de santé s’il y a des choses que vous ne comprenez pas ; mais essayez également de rechercher par vos propres moyens à l’aide des différents outils (ou ressources) à votre disposition dans le service. Nous vous souhaitons un très bon stage.

L’hématologie est un service où l’on traite les maladies du sang comme les cancers du sang ou les anomalies de la moelle osseuse. On trouve en grande majorité les leucémies, les lymphomes ou encore les myélomes.


Population essentiellement rencontrée

Ces maladies touchent toutes les tranches d’âges de la population : de 18 ans à 65 ans pour les patients nécessitant une greffe de moelle et au delà lors d’un « simple » traitement par chimiothérapie. En dessous de 18 ans, les patients sont traités en hôpital pédiatrique.


Équipe professionnelle essentiellement rencontrée

  • Médecin hématologue
  • Interne
  • Externe
  • Infirmier(e) Diplômé(e) d’Etat
  • Aide-Soignant(e)
  • ASHQ
  • Psychologue
  • Diététicien(ne)
  • Assistant(e) social(e)
  • Kinésithérapeute
  • Socio-esthéticienne
  • Cadre de santé

Cette liste est non exhaustive. Vous pouvez rencontrer, selon les services et habitudes de service, d’autres professionnels de santé, des agents des services techniques…


Soins essentiellement rencontrés

  • Gestion de Voie Veineuse Centrale
  • Gestion de Chambre à cathéter implantable
  • Pose et surveillance de voie veineuse périphérique
  • Prélèvement veineux
  • Préparation et pose de perfusion
  • Préparation et administration de traitement
  • Pose et surveillance de chimiothérapie
  • Pose et surveillance de sonde nasogastrique
  • Electrocardiogramme
  • Soins de bouche
  • Pose et surveillance de transfusion
  • Gestion des aplasies fébriles

Cette liste est non exhaustive et regroupe les principaux soins rencontrés.


Traitements essentiellement rencontrés

  • Chimiothérapies
  • Antalgiques
  • Antibiotiques
  • Antifongiques

Cette liste est non exhaustive et regroupe les principaux traitements rencontrés


Pathologies essentiellement rencontrées

  • Leucémies aigues (myéloblastique, lymphoblastique)
  • Lymphomes (Hodgkinien ou non, B diffus à grandes cellules)
  • Myélome
  • Aplasie médullaire idiopathique
  • Leucémie lymphoïde chronique
  • Polyglobulie

Cette liste est non exhaustive et regroupe les principales pathologies rencontrées.


Prérequis

  • Connaitre les différentes lignées issues de la moelle osseuse
  • Connaitre le principe de l’aplasie, du choc septique et la surveillance adéquate
  • Avoir des connaissances sur les règles d’hygiène et d’asepsie : patients immunodéprimés dans des secteurs protégés lors d’allogreffe. Notion des soins en stériles.
  • Savoir faire des calculs de dose et de débit
  • Connaitre les différentes étapes de vérifications avant une transfusion sanguine ou de plaquettes et les surveillances adéquates.
  • Si c’est un service greffeur : connaître la différence entre une autogreffe et une allogreffe. Connaître la notion de GVH pour les allogreffes (réaction du greffon contre l’hôte)
  • Connaitre les risques des chimiothérapies
  • Service avec des soins relationnels importants : patients pouvant être hospitalisés entre 4 à 6 semaines (si ce n’est plus dans le cas de complications d’allogreffe) avec des perturbations dans la dynamique familiale, de l’image de soi (alopécie, amaigrissement,…). Prise en charge oncologique.

Dans tous les cas, l’ensemble de ces notions seront présentes tout au long de votre stage. Ces quelques conseils vous permettront seulement d’être un peu plus à l’aise lors du début de votre stage. N’hésitez pas à interpeller les professionnels de santé s’il y a des choses que vous ne comprenez pas ; mais essayez également de rechercher par vos propres moyens à l’aide des différents outils (ou ressources) à votre disposition dans le service. Nous vous souhaitons un très bon stage.

La pneumologie est la spécialité qui étudie les pathologies respiratoires, qui touchent les poumons, la plèvre, les bronches et la trachée.


Population rencontrée

Vous rencontrerez des patients de tous les âges (avec une prédominance >50 ans).


Equipe professionnelle essentiellement rencontrée

  • Pneumologue
  • Chirurgien thoracique
  • Médecin
  • Interne
  • Infirmier(e) diplômé(e) d’Etat
  • Aide-soignant(e)

  • Diététicien(ne)
  • Assistant(e) social(e)
  • Kinésithérapeute
  • Secrétaire
  • ASHQ
  • Manipulateur radio

Cette liste est non exhaustive. Vous pouvez rencontrer, selon les services et habitudes de service, d’autres professionnels de santé, des agents des services techniques,…


Soins essentiellement rencontrés

  • Soin pré et postopératoire
  • Mesure des paramètres vitaux
  • Electrocardiogramme
  • Ponction veineuse
  • Ponction artérielle
  • Soins d’hygiène et de confort
  • Réalisation d’une entrée et sortie de patient
  • Education aux règles hygiènodiététiques
  • Manipulation de chambre implantable
  • Manipulation de cathéter central
  • Réalisation d’examen cytobactériologique de crachats
  • Pansement simple
  • Ablation de drain, fils, agrafe
  • Aérosolthérapie
  • Pose et surveillance de cathéter périphérique
  • Pose et surveillance de perfusion
  • Préparation et administration de traitements intraveineux, sous-cutanés
  • Enregistrement polysomnographique
  • Préparation et aide à la réalisation de fibroscopie
  • Pose et surveillance de chimiothérapie
  • Surveillance de drain
  • Evaluation de la douleur

Cette liste est non exhaustive et regroupe les principaux soins rencontrés.


Traitements essentiellement rencontrés

  • Anticoagulants
  • Antalgiques
  • Bronchodilatateurs inhalés et anticholinergiques
  • Anti-inflammatoires
  • Antibiotiques

Cette liste est non exhaustive et regroupe les principaux traitements rencontrés.


Pathologies essentiellement rencontrées

  • Insuffisance respiratoire
  • Oncopneumologie
  • Asthme
  • Embolie pulmonaire
  • Bronchopneumopathie chronique obstructive
  • Mucoviscidose
  • Hémothorax
  • Apnée du sommeil
  • Pneumothorax
  • Hypertension artérielle pulmonaire
  • Pneumopathie
  • Pleurésie
  • Pleuropneumopathie
  • Infarctus pulmonaire
  • Laryngite

Cette liste est non exhaustive et regroupe les principales pathologies rencontrées.


Prérequis

  • Connaissance du système respiratoire (anatomie et physiologie) ainsi que du système cardiologique
  • Connaissance en oncologie et soins palliatifs si possible
  • Connaissance des précautions standard et complémentaires
  • Connaissance des gestes d’urgence
  • Maîtrise des règles d’hygiène et d’asepsie

Dans tous les cas, l’ensemble de ces notions seront présentes tout au long de votre stage. Ces quelques conseils vous permettront seulement d’être un peu plus à l’aise lors du début de votre stage. N’hésitez pas à interpeller les professionnels de santé s’il y a des choses que vous ne comprenez pas ; mais essayez également de rechercher par vos propres moyens à l’aide des différents outils (ou ressources) à votre disposition dans le service. Nous vous souhaitons un très bon stage.

Floriane vous propose de consulter son mémoire sur un thème très paradoxal : vivre la mort, quand expériences et représentations influencent nos prises en charge.


Maurice ABIVEN, médecin humaniste français et créateur de la première unité de soins palliatifs en France, explique que « Le contact permanent avec des crises qui se succèdent et se côtoient dans un même lieu n’est pas sans incidence pour le soignant.». Il questionne également le lecteur : « Peut-on travailler sans souffrir dans un lieu où l’on ne cesse de mourir ? sans vivre ses propres crises ? sans finalement se transformer ? […] Comment chacun concilie-t-il son idéal avec ses limites et celles de l’institution ? Quel rôle jouent les motivations, les idéologies dans la façon de gérer cette souffrance ?». Le « contact » répété ou non à la mort constitue une expérience et l’idéal n’est autre qu’une représentation. Le terme « se transformer » exprime clairement un changement, une influence chez le soignant qui se répercutera tôt ou tard dans sa prise en charge du patient.

Mots clés : soins palliatifs, morts, décès, accompagnement, infirmier, oncologie, …

ATTENTION, LE PLAGIAT EST PASSIBLE DE POURSUITES JUDICIAIRES 

CANCER DU COL DE L’UTÉRUS

1- L’UTÉRUS

Organe du système de reproduction composé de deux parties :

  • Le corps de l’utérus
  • Le col de l’utérus

Le col a plusieurs fonctions :

  • Grâce à la sécrétion de la glaire cervicale : lubrification du vagin, protection contre les infections; La glaire cervicale permet également aux spermatozoïdes, au moment de l’ovulation, de se déplacer plus facilement vers l’utérus
  • Rôle dans la grossesse et l’accouchement

2- LE CANCER DU COL DE L’UTÉRUS

Cancer d’évolution généralement lente et de bon pronostic. Il est provoqué par un virus (HPV : Human papilloma Virus) transmis lors de rapports sexuels. Il existe deux types de cancers du col :

  • Carcinome épidermoïde
  • Adénocarcinome

Il y a 5 stades d’évolution :

  • Stade 0 = cancer in situ
  • Stade I = cancer localisé au niveau du col de l’utérus
  • Stade II = envahissement des tissus proches du col de l’utérus
  • Stade III = envahissement des tissus proches ainsi que de la zone pelvienne
  • Stade IV = envahissement des organes proches (métastases)

L’extension de cette tumeur se fera au niveau des organes avoisinants (uretères, vagin, rectum, vessie,….) ; les métastases viscérales sont rares alors que les métastases ganglionnaires sont plus fréquentes.

3- FACTEURS DE RISQUE

  • Infection par le papilloma virus humain (VPH)
  • Rapports sexuels précoces
  • Multiplicité des partenaires
  • Multiparité
  • Tabagisme
  • Utilisation de contraceptifs oraux
  • Infection par VIH, herpès génital, chlamydiose

4-  SYMPTÔMES

  • Saignements (métrorragies) après les rapports sexuels, en dehors des périodes de règles ou après la ménopause
  • Douleurs lors des rapports
  • Pertes blanches
  • Douleurs dans la zone pelvienne ou lombaire

5- DEPISTAGE / DIAGNOSTIC

  • Frottis cervico-utérin sur lequel il sera possible de déceler des cellules anormales.
  • Colposcopie qui permettra de détecter une toute petite tumeur. La colposcopie correspond à l’examen à la loupe binoculaire du col.
  • Bilan d’extension si lésion cancéreuse. Il se fait à l’aide d un toucher vaginal et rectal, d’un scanner abdominopelvien et surtout à l’aide de l’IRM.

Si la tumeur s’est déjà étendue aux organes avoisinants, la patiente pourra présenter une  insuffisance rénale dûe à la compression des uretères ainsi qu’une occlusion digestive.

6- TRAITEMENTS

  • Chirurgie : colpo-hystérectomie (aussi appelée Intervention de Wertheim), hystérectomie, trachélectomie, curage ganglionnaire. La conisation est également possible : elle consiste à enlever une partie du col de l’utérus lors de cancers très localisés.
  • Radiothérapie : externe ou curiethérapie (Mise en place d’une source radioactive directement au niveau de la tumeur. Cette source sera laissée de quelques heures à quelques jours. La patiente séjournera alors en chambre plombée).
  • Chimiothérapie

Les lésions précancéreuses sont traitées par conisation, cryothérapie, laser ou électrochirurgie

Ces traitements peuvent être utilisés individuellement ou associés entre-eux.

7- PRÉVENTION

  • Réalisation de test de dépistage régulièrement (des IST essentiellement)
  • Vaccination depuis 2006 : Gardasil®, Cervarix®
  • Protection lors des rapports   

 

Sources : 

https://www.lesgensqui.fr/hpv/sante/diagnostic/stades-cancer-col-de-l-uterus-3689

https://www.passeportsante.net/fr/Maux/Problemes/Fiche.aspx?doc=cancer_col_uterus_pm

https://www.sante-sur-le-net.com/maladies/cancer/cancers-feminins/cancer-col-uterus/

https://www.cancer.be/les-cancers/types-de-cancers/cancer-du-col-de-lut-rus/traitements

http://www.e-cancer.fr/Patients-et-proches/Les-cancers/Cancer-du-col-de-l-uterus/Points-cles

ALEXANDRE J. Processus Tumoraux, UE 2.9, Mémo Infirmier, Elsevier Masson, 2011.

COURS IFSI

 

Télécharger la fiche