Présentation du cas

Vous êtes IDE en service de maternité. Ce matin, à votre arrivée à 7h00, vous prenez en charge Mme P., 30 ans, primipare (à terme, suivie sans aucune anomalie pendant la grossesse), suite à sa césarienne sous péridurale hier soir à 22h55. Elle n’a aucun antécédent particulier, ne prend aucun traitement au quotidien. L’intervention s’est bien déroulée, la patiente est revenue en chambre vers 1h du matin. Quelques minutes après le retour, la patiente a été très douloureuse (EN à 10/10) nécessitant l’administration de 2mg de Chlorhydrate de morphine sous-cutanée conformément au protocole du service. Elle est porteuse d’une voie veineuse périphérique (VVP) 18G posée au bloc et a eu une sonde à demeure (SAD) retirée à 6h conformément à la prescription. La plaie chirurgicale est fermée par 15 agrafes.

Les prescriptions sont les suivantes :

  • Lever autorisé
  • Nettoyage de la plaie selon protocole en vigueur dans le service puis laisser à l’air. Ablation des agrafes à J12.
  • Paracétamol 1g : un comprimé toutes les 6 heures.
  • Acupan® (Nefopam) 20mg : une ampoule de 20mg per os sur un sucre si Paracétamol inefficace et EN >5/10, toutes les 6 à 8h sans dépasser trois ampoules par 24h.
  • Tardyféron® (Sulfate féreux) 80mg : un comprimé par jour à 8h.
  • Lovenox® (Enoxaparine sodique) 4000ui/0,4mL : une injection sous cutanée par jour à 8h.
  • NFS dans 48h.

Questions

1- Quels sont les risques pour Mme P. au moment où vous la prenez en charge ?

2- Que surveillez-vous chez Mme P. lors de votre passage en chambre ?

3- Concernant les traitements antalgiques, indiquez les paliers selon l’OMS et les principaux effets indésirables.

4- Quelles sont les surveillances du traitement par Lovenox® et pourquoi ?


La gynécologie est une spécialité qui étudie l’appareil génital féminin. Dans ce service, l’IDE peut être amené(e) à travailler en étroite collaboration avec la sage femme qui prendra en charge des grossesses pathologiques (selon organisation du pôle), ainsi qu’avec les gynécologues.


Population essentiellement rencontrée

Vous rencontrerez des patientes à partir de 15 ans. Parfois, quelques hommes sont également hospitalisés pour des problèmes de gynécomastie mais cela reste rare. Il est également possible de rencontrer des adolescentes âgées de moins de 15 ans.


Équipe professionnelle essentiellement rencontrée

  • Gynécologue / Obstétricien
  • Internes
  • Externes
  • Sage-femme
  • Infirmier(e) Diplômé(e) d’état
  • Aide-soignant(e)
  • ASHQ
  • Socio-esthéticienne
  • Psychologue
  • Diététicien
  • Assistante Sociale
  • Kinésithérapeute
  • Cadre de santé
  • Equipe Mobile de Soins Palliatifs
  • Secrétaire médical(e)

Cette liste est non exhaustive. Vous pouvez rencontrer, selon les services et habitudes de service, d’autres professionnels de santé, des agents des services techniques…


Soins essentiellement rencontrés

  • Accueil de la patiente
  • Entrée et sortie avec recueil de données
  • Prises de constantes
  • Préparation et administration de médicaments
  • Prélèvements veineux et capillaires
  • Pose et surveillance de cathéter veineux périphérique
  • Surveillance de voie veineuse centrale
  • Pose/Dépose de Gripper, surveillance de chambre à cathéter implantable
  • Électrocardiogramme
  • Soins pré et post opératoires
  • Prise en charge de la douleur
  • Pose/Ablation et surveillance d’une sonde urinaire à demeure
  • Réfection de pansements simples et parfois complexes
  • Ablation de redons
  • Pose et surveillance de transfusion

Cette liste est non exhaustive et regroupe les principaux soins rencontrés.


Traitements essentiellement rencontrés

  • Antibiotiques
  • Anticoagulant
  • Antalgiques
  • Chimiothérapie
  • Antidiabétiques (oraux et injectables)

Cette liste est non exhaustive et regroupe les principaux traitements rencontrés


Pathologies essentiellement rencontrées

  • Douleurs pelviennes, Métrorragies
  • Fibromes utérins
  • Kystes ovariens
  • Endométriose
  • Salpingite
  • Prolapsus génitaux
  • Cancer de l’utérus, de l’endomètre, de l’ovaire
  • Cancer du sein
  • Aménorrhée
  • Interruption Volontaire de Grossesse
  • Grossesse extra-utérine
  • Fausse couche
  • Menace d’accouchement prématuré
  • Pré-éclampsie
  • Diabète gestationnel
  • Hypertension gestationnelle
  • Mort fœtale in-utéro

Cette liste est non exhaustive et regroupe les principales pathologies rencontrées.


Prérequis

  • Connaitre l’anatomie et la physiologie de l’appareil reproducteur féminin
  • Avoir des notions sur les différentes pathologies
  • Connaitre les différents médicaments : antibiotiques, antalgiques…
  • Connaitre les règles sur l’asepsie et les soins d’hygiène et de confort
  • Avoir des notions sur les soins palliatifs et de supports
  • Connaitre les principes de pudeur, intimité, …

Dans tous les cas, l’ensemble de ces notions seront présentes tout au long de votre stage. Ces quelques conseils vous permettront seulement d’être un peu plus à l’aise lors du début de votre stage. N’hésitez pas à interpeller les professionnels de santé s’il y a des choses que vous ne comprenez pas ; mais essayez également de rechercher par vos propres moyens à l’aide des différents outils (ou ressources) à votre disposition dans le service. Nous vous souhaitons un très bon stage.