Claire vous propose de consulter son mémoire ayant pour sujet l’accompagnement de la famille d’un patient en situation de fin de vie. Son travail, de 40 pages, permet une réflexion sur le positionnement soignant par rapport à la famille.


Au cours d’un stage réalisé dans un service d’hématooncologie, j’ai été interpellée par la difficulté de prise en charge de la famille d’un patient en fin de vie. J’ai donc élaboré une question générale afin de comprendre les raisons de ce malaise soignant. La contextualisation de celle-ci ainsi que ma pré-enquête m’ont permis de me poser la question de recherche suivante : En quoi le fait d’établir une relation de confiance dans la triangulation (patient en fin de vie, famille, IDE non-spécialisée) permet une prise en charge plus efficace du patient en fin de vie ?

J’ai ensuite développé les concepts induits par cette question, ce qui m’a permis d’élaborer une problématique. Enfin, j’ai pu émettre une hypothèse générale et construire un cadre opératoire afin de tester la validité de mon hypothèse par un questionnaire auprès de professionnels.

Mots clés : Fin de vie, accompagnement des familles, relation de confiance

ATTENTION, LE PLAGIAT EST PASSIBLE DE POURSUITES JUDICIAIRES